Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pense-Bête Méthode

Les FICHES-METHODE dont vous avez besoin :
- ici la méthode de la composition/paragraphe argumenté.

- et voici une fiche synthétique utile pour évaluer l'épreuve majeure

- enfin voici la fiche méthode pour vous guider sur la réalisation de la fiche de lecture.

Outils Révisions en ligne

Pour vous aider à réviser et pour diversifier les supports, voici quelques outils en ligne. Ces documents ne sont pas apprendre in extenso. Ils sont là pour vous aider à vérifier, à compléter ou à éclaircir un point du cours que vous avez mal saisi ou que je n'aurais pas assez clairement développé.

1/ Un livre numérisé par Google Books spécialement utile pour les révisions : il s'agit de 100 fiches d'histoire du XXe siècle, par T. Quemeneur.

2/ Ici les logiciels en téléchargement : OpenOffice et Microsoft Powerpoint

3/ Des cours et ici aussi disponibles sur le site de l'Académie en ligne (contenu vérifié). N'hésitez pas à explorer le menu de gauche pour découvrir les sujets au programme.

Nouveau blog

Ce blog n'est plus actif. Consultez celui-ci :

http://profverger.blogspot.fr/

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 19:13

http://www.elysee.fr/assets/_resampled/a0066b42a699a2d57b46a51ecdacdb353fa47a11.pngVoici des extratis de la présentation(tribune publiée par F. Hollande dans la presse qutidienne régionale) :

 

Depuis deux siècles, la République a cherché à concilier l’unité de l’Etat, avec l’exercice le plus libre possible de la démocratie locale.

Mais il a fallu attendre les grandes lois de décentralisation de 1982 sous la Présidence de François Mitterrand, pour élargir les responsabilités des communes et des départements, et faire des régions des collectivités locales à part entière.

Puis sous la présidence de Jacques Chirac, la République décentralisée a été consacrée dans la Constitution. C’était aussi une façon de reconnaître que nos territoires et les élus qui les représentent, ont incontestablement contribué depuis trente ans à la modernisation du pays et à l’amélioration de la vie quotidienne des Français.

Le temps est venu de donner une forme nouvelle à cette ambition. Parce que notre organisation territoriale a vieilli et que les strates se sont accumulées. Parce que les moyens de communication, les mutations économiques, les modes de vie ont effacé les limites administratives.

Le temps est donc venu de simplifier et clarifier pour que chacun sache qui décide, qui finance et à partir de quelles ressources.

La réforme que j’ai demandée au Premier ministre et au Gouvernement de mettre en œuvre, en y associant toutes les familles politiques, est majeure. Il s’agit de transformer pour plusieurs décennies l’architecture territoriale de la République.

Au plus près des habitants, la commune est l’institution à laquelle chaque Français est le plus attaché. C’est dans ce cadre que se pratiquent chaque jour la solidarité et la citoyenneté. Elle doit demeurer « une petite République dans la grande ». La spécificité de notre pays c’est de compter 36700 communes.

L’ensemble du territoire national est aujourd’hui couvert par des intercommunalités. Mais elles sont de taille différente et avec des moyens trop faibles pour porter des projets.

Ce processus d’intégration doit se poursuivre et s’amplifier. C’est le sens de la réforme proposée. Les intercommunalités changeront d’échelle. Chacune d’entre elles devra regrouper au moins 20 000 habitants à partir du 1er janvier 2017, contre 5000 aujourd’hui. Des adaptations seront prévues pour les zones de montagne et les territoires faiblement peuplés.

Les régions, quant à elles, se sont imposées comme des acteurs majeurs de l’aménagement du territoire. Mais elles sont à l’étroit dans des espaces qui sont hérités de découpages administratifs remontant au milieu des années soixante. Leurs ressources ne correspondent plus à leurs compétences, qui elles-mêmes ne sont plus adaptées au développement de l’économie locale.

Pour les renforcer, je propose donc de ramener leur nombre de 22 à 14. Elles seront ainsi de taille européenne et capables de bâtir des stratégies territoriale. Il faut aller vite car il ne nous est pas permis de tergiverser sur un sujet aussi important pour l’avenir du pays.

Demain, ces grandes régions auront davantage de responsabilités. Elles seront la seule collectivité compétente pour soutenir les entreprises et porter les politiques de formation et d’emploi, pour intervenir en matière de transports, des trains régionaux aux bus en passant par les routes, les aéroports et les ports. Elles géreront les lycées et les collèges. Elles auront en charge l’aménagement et les grandes infrastructures.

Dans ce nouveau contexte, le conseil général devra à terme disparaître. La création de grandes régions, et le renforcement des intercommunalités absorberont une large part de ses attributions. Mais cette décision doit être mise en œuvre de façon progressive car le conseil général joue un rôle essentiel dans la solidarité de proximité et la gestion des prestations aux personnes les plus fragiles. Et il ne peut être question de remettre en cause ces politiques. Du temps est nécessaire et de la souplesse est indispensable.

L’objectif doit être une révision constitutionnelle prévoyant la suppression du conseil général en 2020.

Le département en tant que cadre d’action publique restera une circonscription de référence essentielle pour l'Etat, autour des préfets et de l’administration déconcentrée avec les missions qui sont attendues de lui : garantir le respect de la loi et protéger les citoyens en leur permettant d’avoir accès aux services publics où qu’ils se trouvent. Mais il devra renoncer à exercer les compétences reconnues aux collectivités.

 

François Hollande

Tribune publiée dans la presse quotidienne régionale datée du 3 juin 2014

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 17:18

Ici, un lien pour une animation qui permet de réviser la question du financement des collectivités territoriales.

Source : vie-publique.fr

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 15:38

Avant le vote de la réforme territoriale, vous pouvez vous entraîner à redessiner la carte des régions grâce à l'infographie du Monde.

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 18:51

http://s1.lemde.fr/image/2012/05/06/534x0/1696534_7_d402_bustes-de-marianne-photographies-dans-les_833a914dbbea7950e9e8eb420fe574f9.jpg

 

Un article du Monde qui fait le point sur les nouveautés de ce scrutin municipal : à lire et inclure les nouveautés dans les cours "Comprendre les territoires de proximité" (pur la désignation des élus de l'intercommunalité) et "la Ve République".

Partager cet article
Repost0
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 19:37

    http://www.litteratureaudio.com/img/Epictete.jpgLe secret de la liberté et du bonheur en une page, tirée du Manuel d'Epictète (philosophe esclave du Ier siècle), utile pour les épreuves et bien au-delà  :

 

  1. Parmi les choses qui existent, certaines dépendent de nous, d'autres non. De nous, dépendent la pensée, le désir, l'aversion [Epictète oublie la politique...], bref, tout ce en quoi c'est nous qui agissons ; ne dépendent pas de nous le corps, l'argent, la réputation, les charges publiques, tout ce en quoi ce n'est pas nous qui agissons. Ce qui dépend de nous est libre, ne connaît ni obstacles ni entraves ; ce qui n'en dépend pas est esclave, exposé aux obstacles et nous est étranger.
  2. Donc, rappelle-toi que si tu tiens pour libre ce qui est naturellement esclave et pour un bien propre ce qui t'est étranger, tu vivras contrarié, chagriné, tourmenté ; tu en voudras aux hommes comme aux dieux ; mais si tu ne juges tien que ce qui l'est vraiment, jamais personne ne saura te contraindre ni te barrer la route ; tu ne t'en prendras à personne, n'accuseras personne, ne feras jamais rien contre ton gré, personne ne pourra te faire de mal et tu n'auras pas d'ennemi puisqu'on ne t'obligera jamais à rien qui pour toi soit mauvais.
  3. Si tu ne cherches à fuir que ce qui est dépendant de toi, il ne t'arrivera rien que tu aies voulu fuir. Mais si tu cherches à éviter la maladie, la mort ou la misère, tu seras malheureux.
  4. Si tu veux faire des progrès, laisse tomber les réflexions du genre : « Si je néglige mes intérêts, je n'aurai même pas de quoi vivre ». Mieux vaut mourir de faim délivré du chagrin et de la peur, que vivre dans l'abondance au milieu des angoisses.
  5. Souviens-toi que ce qui te cause du tort, ce n'est pas qu'on t'insulte ou qu'on te frappe, mais l'opinion que tu as qu'on te fait du tort. Donc, si quelqu'un t'a mis en colère, sache que c'est ton propre jugement le responsable de ta colère.
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 06:57

Je vous souhaite à tou-te-s une bonne année 2015 pleine de réussite.
J'espère vous revoir en pleine forme à la rentrée.

Et en prime une carte d'un artiste états-unien, Shepard Fairey, qui a réalisé le fameux portrait d'Obama en bleu, blanc et rouge.

http://a4.idata.over-blog.com/300x394/3/04/34/31/IMAGES-3/Dossier-4/prt08835_shepard_fairey_signed_print_afrocentric_red.jpg

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 09:55

Sur le même sujet que le cours, une courte vidéo qui met en images la DIT à l'oeuvre dans la fabrication des jeans.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 09:56

Pour compléter le cours sur le rôle des "paradis fiscaux" dans ce quu'on pourrait appeler une division internationale du la finance, voici quelques articles intéressant :

  1. un premier publié dans Alternatives économiques (n°252, novembre 2006), consacré au rôle des paradis fiscaux dans le fonctionnement global du capitalisme.
  2.  un deuxième tiré lui aussi d'Alternatives économiques (n°272, septembre 2008) qui s'intéresse plus spécifiquement à l'utilisation des paradis fiscaux par les FTN.

 

http://www.odilemojon.fr/wp-content/uploads/2013/03/paradis-fiscaux_alternatives-%C3%A9conomiques.jpg

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:47

Une émission du Dessous des cartes consacrée aux transformations qu'a apporté l'équipe d'Haussmann à Paris :

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 19:37

Suite logique de la vidéo précédente, une émission du Dessous des cartes sur les inégalités de la miondialisation à différentes échelles : prospérité ou accroissement des inégalités?

 

Partager cet article
Repost0